Témoignez anonymement de votre addiction aux jeux de hasard ou aux jeux vidéo

Ils s’appellent Marc, Marianne, Nicolas… venus d’horizons différents, ils ont tous un point commun : une addiction à un jeu. SOS Joueurs leur vient quotidiennement en aide en leur apportant écoute, soutien et conseil.

Le témoignage : un premier pas vers la guérison ?

Une addiction aux jeux de hasard ou aux jeux vidéo ne se guérit pas d’un simple claquement de doigts. Reconnaître que l’on est dépendant, demander de l’aide n’est pas forcément évident. En laissant votre témoignage sur notre site, la démarche est facilitée et entièrement anonyme : vous pouvez utiliser un pseudo. Vous rédigez votre histoire, vous posez vos questions. Votre message sera publié. Une fois que l’addiction aux jeux d’argent, en ligne ou dans les casinos, aux jeux vidéo est reconnue, une prise en charge peut être mise en place et le processus de guérison peut débuter. Le témoignage peut vous aider à franchir le cap.
Témoignage

Je ne vais pas vous parler de ma petite personne: je suis un petit joueur.
Au casino (les rares fois où j’y suis allé), je ne joue que les espèces que j’ai sur moi, je m’interdis tout chèque ou retrait au distributeur. J’ai gagné en tout 600 € dans mon existence. Pas de quoi pavoiser, mais je n’ai perdu que le superficiel…
En revanche, j’ai partagé ma vie avec une joueuse. Une vraie, une furieuse. Déjà son père, qui était un homme d’affaires prospère, est mort ruiné .
Le coupable: le jeu sous toutes ses formes. Courses, casino, tout y passait.
Hospitalisé, alors que les médecins lui avaient courageusement indiqué qu’il n’avait au plus qu’une semaine à vivre, il avait magouillé avec les garçons de salle de l’hôpital pour qu’ils jouent pour lui aux courses, et ce à quelques heures de sa mort.
Sa fille avait un métier super, et gagnait très très bien sa vie. Elle réglait ses loisirs sur le casino. Elle jouait des sommes considérables.
Lorsqu’elle jouait des sommes énormes à Euromillions, je lui disais:
– « Tu sais où se trouve la cathédrale Notre Dame de Paris, »?
– « Heu oui »
– Tu sais où se trouve la cathédrale de Reims?
– « ??? »
– Hé bien, tu fais la route entre ces deux édifices, soit environ 127 kilomètres. Tu traces le long de cette route une ligne continue que tu découpes en petites portions d’un millimètre.
-« ???????? »
– » Et tu choisis un petit morceau d’un millimètre ou plusieurs. Cela représente les chances que tu as de remporter le maxi-jackpot !
Mais la raison n’avait aucune prise sur elle. Elle se mentait, minimisait ses pertes, trouvait mille et une ruses pour se ruer sur le premier casino rencontré.
Un cas de toxicomanie comme un autre. Maintenant, ruinée, malade et seule, elle vit de l’aide sociale.
Le jeu peut être un plaisir, comme la boisson ou le tabac. Mais gare à ne pas dépasser la dose prescrite. Et ça va vite.

Joël
Accro aux jeux video

Je suis accro aux jeux vidéo, j’ai 25 ans, 2 enfants.
Je peux jouer 24h en ligne non stop, j’enchaine régulièrement 17-18h face à l’écran
Quand je ne joue pas, je ressens le manque.

Je me rends compte que je rate beaucoup de chose avec mes enfants, ils me voient que face à l’écran.
Je ne viens même pas à table, je suis dans la maison mais je ne suis pas là.

Je ne sais pas quoi faire.

Mon fils est addict au poker en ligne

Mon fils de 31 ans est revenu vivre chez moi il y a 1 an, il joue en ligne aux poker, il ne sort pas, joue plusieurs parties à la fois, et ne prend même pas le temps d’aller aux toilettes qui sont près de sa chambre. Il urine dans des bouteilles, mange vite fait dans sa chambre. Je lui ai demandé 1 participation financière aux frais loyer edf etc, mais ne me la verse pas toujours. Je viens d’ouvrir 1 lettre de sa banque, je n’aurais pas dû mais je voulais savoir où il en est, il est à découvert de + de 2000 euros. Je n’ose plus lui parler de son addiction car il en devient agressif verbalement et est dans le déni complet. Je ne sais plus quoi faire. Je cache tout, CB, chèques et espèces et mes papiers identité au cas ou.
Il dort le matin jusque vers 13-14h et recommence à jouer, il n’a plus aucune vie sociale. Je pense que son addiction date d’avant qu’il revienne vivre chez moi et que c’est pour cela que sa petite amie l’a mis dehors. J’ai besoin de conseils, d’aide je ne sais plus quoi faire. Merci à vous

Nathalie
CASINO EN LIGNE

Aujourd’hui j’ai 17 000 euro de crédit à rembourser à cause des jeux et de ma dépendance
J’ai voulu faire un rachat de crédit pour baisser mes mensualités mais avec le profil joueur que j’ai sur mes relevés bancaires toutes mes demandes de rachat on été refusées
J’espère pouvoir m’en sortir car financièrement ça devient difficile chaque jour
Au début je me disais que je jouais pour le plaisir mais c’est bien plus que cela : je suis addict !

mickael
J'ai tout perdu

Il y a 15 jours, j’avais 1 femme, 3 garçons fiers de leur papa, une belle maison, une belle-famille avec qui je m’entendais bien. Mais malheureusement j’avais le jeu en moi (courses de chevaux, paris sportif). Des gars m’appelaient pour que je leur donne mon argent car ils avaient un bon filon. Cela faisait 5-6 ans, peut être plus, je ne sait même pas précisément quand cela a commencé. J’ai vraiment augmenté lorsque j’ai travaillé dans une entreprise de yaourts où j’étais entouré de joueurs. Cela fait plusieurs années que le jeu a influencé ma vie de père, de mari, de fils et de beau-fils. J’ai perdu confiance en moi et enchaîné des comportements qui ont rendu triste tout mon entourage.
Aujourd’hui, ma femme a signé les papiers du divorce, elle ne peut pratiquement plus me regarder sans vomir, elle me fouille avant que je sorte. Elle a fait estimer la maison pour la revendre. Ma belle famille me hait et pousse ma femme à refaire sa vie, mes garçons sont perturbés car ils ont vu leur père dans un état pitoyable, ma mère ne peut plus voire ses petit fils… J’ai trahi, menti, pris de l argent à ma femme et mes enfants.
Aujourd’hui j ai tout perdu. Et je suis seul. J’essaie de guérir pour ne pas la perdre.

Michael
Addicts au grattage et paris sportif

Bonjour, j’ai 27 ans depuis plus de 4 ans je suis tombée dans les jeux d’argent et je ne peux plus m’en sortir. Au début c’était pour me soulager de ma tristesse et de mon stress et maintenant je ne peux plus m’arrêter de jouer. Je veux me sortir de cette enfer.

Severine
ADDICTION AU CASINO EUROFORTUNE

J’AI PERDU DE GROSSES SOMMES SUR CE SITE. J’AI ESSAYE DE M’AUTO EXCLURE OU DE DEMANDER LA CLOTURE DE MON COMPTE, JE N’AI JAMAIS EU DE REPONSE. ILS ONT TOUJOURS ACCEPTE MES DEPOTS SANS JAMAIS ME METTRE EN GARDE. ACTUELLEMENT J’AI UN CREDIT DE 5200 EUROS A CAUSE DU JEU. JE SUIS SEULEMENT ADDICT A CE CASINO. AIDEZ-MOI

J LUC
Addict au jeux

Bonjour a tous. Je suis addict au jeux de casino en ligne. Ca devient un enfer, je suis vraiment pas bien, boule au ventre. Je touche a peine mon salaire que tout part la dedans. J’en ai vraiment ras le bol. Tous les mois je me dit stop, mais je me dit je met tant et rien de plus. Et au final plus un rond. ça serai tellement bien de parler avec des gens comme moi car mon entourage me comprend pas, c’est limite tu es vraiment conne de faire ça, tu as un problème….. merci

Wendy
Je n'ai plus le contrôle

J’ai un gros problème avec le jeu. Notamment les machines a sous du casino. J’ai sombré petit a petit sans trop m’en rendre compte mais aujourd’hui je le reconnais. Lorsque je suis sur une machine a sous, je n’arrive plus a m’arrêter. Même si j’obtiens un gain important, je me dis que je vais arrêter là et que je repartirais avec quelque chose, mais rien a faire, je n’ai pas la volonté nécessaire pour stopper. Par mois il m’arrive de dépenser de grosses sommes, et je suis « obligé » de contracter des emprunts pour me remettre.
Je souhaite réellement que tout s’arrête, car ce n’est même plus un plaisir. Il faut que je fasse le deuil de l’argent perdu. Et continuer ma route sans jouer. Je pense a me faire interdire de casino. Une chance, je ne suis pas attiré par les casinos en ligne ou jeux de grattage.

Stephane
J’ai des difficultés financières dues à mon addiction à la bourse

Je cumule depuis 2008, 60.000 euros de perte, ayant toujours l’espoir de m’améliorer en trouvant la méthode qui me permettrait de récupérer ces pertes et de rembourser les crédits que j’ai contracté.

Malheureusement, mois après mois, je continue de perdre et de me retrouver la ceinture serrée et la boule au ventre. Je pense avoir une addiction pathologique et souhaiterais avoir un regard extérieur sur ce qui m’arrive…

Emmanuel
Je joue depuis 5 ans aux paris en ligne

Au début, je jouais des petites mises, puis j’ai commencé à perdre, et à jouer de plus grosses mises pour me refaire.

Aujourd’hui, je joue mes salaires, je n’ai plus la joie de vivre, parier est une obsession, je ne peux plus m’en passer. Je détruis ma vie, je risque de perdre ma petite amie avec qui je suis depuis 4 ans.

Elle est toujours là pour moi, nous avons des projets mais nous ne pouvons pas les réaliser à cause de ma dépendance aux jeux. Un jour elle se lassera.

Elle est prête à m’aider, à me soutenir mais seule elle n’y arrivera pas. J’y pense constamment, j’ai des fois le sentiment que je n’y arriverais jamais.

J’ai envie que ça s’arrête et d’avoir une vie normale donc aidez moi s’il vous plait.

Olivier
Je vous écris par désespoir de mon couple

Mariés depuis juillet dernier, nous attendons un bébé pour fin juillet de cette année.

Mon mari que j’aime vraiment, me rend la vie difficile depuis plusieurs mois. Il est accro aux paris sportifs.

Nous avions eu déjà une crise en novembre dernier, je suis allée chez mes parents qui nous ont aidé à rembourser notre problème financier. Je pensais fort que tout irait mieux, qu’il avait réagi.

Mais voilà nous revoici dans le même cas, étant enceinte de 7 mois bientôt je ne sais + quoi faire.

De peur de refaire mal à mes parents qui ont déjà beaucoup fait, je me retrouve seule. J’ai essayé qu’il me parle mais il dit toujours que ça va aller mieux mais ne me dit pas ce qu’il ressent.

Je culpabilise et je ne comprends pas pourquoi pas lui ? Je ne sais plus quoi faire, je lui ai dit que ses soucis étaient les miens, que nous devrions aller consulter un médecin pour nous aider.

Il devient moins patient qu’avant et me laisse pleurer seule. Je lui ai dit que j’allais divorcer mais il sait très bien que je ne le ferai pas dans notre situation actuelle avec le bébé. Je suis certaine que je l’aime et que lui aussi mais je ne peux plus vivre cette situation financière.

Pensez-vous qu’il est possible qu’il se soigne ?

Que dois je faire pour l’aider ?

Merci de votre soutien.

Marianne
Je pense vraiment avoir besoin d’aide

Ce n’est pas non sans mal que je vous écris aujourd’hui. Mais je pense vraiment avoir besoin d’aide.

Je suis devenu un accroc au jeu, plus particulièrement au poker. Je n’arrive pas à me contrôler et je tente toujours de rattraper mes pertes.

J’ai seulement 19 ans et je ne veux pas gâcher ma vie à cause de ça. J’ai déjà des problèmes d’argent à cause de cela. J’ai une fiancée et je ne tiens pas à la perdre.

C’est pourquoi je vous demande de l’aide.

Nicolas
Mon conjoint est dépendant au jeu de poker

Je vous écris car mon conjoint est dépendant au jeu de poker et paris sur Internet mais il ne le reconnaît pas.

Il est toujours à découvert, ne paye plus le loyer (il doit 2367 euros de loyer), ne paye pas ces impôts…

Je voudrais que ça s’arrête car je suis enceinte de 8 mois, comment faire pour ces dettes?

Peut on l’interdire de jeu ?

Catherine
Aide au sujet du jeu

Je joue au grattage, rapido, loto et je me mets dans des situations financières pas possible (je paye pas le loyers etc…).

J’aimerai m’en sortir et je ne vois que vous pour m’aider car j’ai déjà essayé d’arrêter mais sans succès !

Puis-je avoir un rendez vous ?

Christine
J’ai besoin de votre aide, je suis dépendant du jeu

Je ne supporte plus la personne que je suis devenu.

Je me bas contre mes démons perpétuellement et à ce jour je n’ai plus la force de continuer comme cela.

J’ai une famille qui m’aime, une femme qui m’a beaucoup aidée et que je détruis.

A ce jour j ai détourné de l’argent, volé des chèques, carte bleue. J’ai persuadé mon amie d’acheter une maison, un psy m’a donné un traitement pour m’aider et aujourd’hui la vie est un enfer car j’ai recommencé sans savoir me donner de limite. J’ai mis ma femme en danger financier.

Stop !

Je ne veux plus de cette vie de jeux et de mensonge !

SVP aidez moi a m’en sortir car je l’admet enfin je suis malade et les courses ne m’en sortiront jamais.

Mathieu
Je suis un joueur compulsif

Une fois nos factures payées, 80% de ce qui nous reste part au casino. On fait les courses en début de mois et après une semaine cela devient galère.

La semaine on dépense très peu et le week-end c’est 200 à 300 euros qui se volatilisent au casino. On met l’essence avant d’aller au casino et nos seuls loisirs sont le jeu, le jeu, le jeu.

Nous avons du faire un dossier de surendettement (trop de crédit pour jouer).

Aujourd’hui nous sommes conscients que notre problème est le jeu ; sans cette addiction on aurait une belle vie (je pense). Nous avons 2 ados et nous sommes obligés de restreindre leurs loisirs à cause du jeu.

Ma femme et moi sommes tous les 2 joueurs (pas de risque de dispute pour ça, bien que souvent nous sommes tendus à cause du budget). Ne voulant pas que notre situation se dégrade plus, nous recherchons des solutions pour stopper cette addiction.

C’est pourquoi je poste un témoignage sur ce site. Merci de nous faire part de vos suggestions pour que l’on arrête notre hémorragie financière avant de perdre pied.

Le jeu c’était bien au début maintenant c’est un cancer. 

Marc

Votre témoignage vient en aide aux autres joueurs

Vous rencontrez des problèmes avec les jeux ? Comme nous l’avons vu, votre témoignage peut changer votre vie et également la vie d’un ou plusieurs autres joueurs, dépendants ou non. En effet, parler permet de ne pas ignorer les risques que comportent les jeux. En lisant votre témoignage, certains se reconnaîtront dans votre histoire, et prendront conscience de leur éventuelle addiction aux jeux d’argent en ligne, aux jeux vidéo etc…

Un témoignage pour redonner de l’espoir

Vous avez vaincu votre addiction aux jeux de hasard ou aux jeux vidéo ? Racontez votre parcours, vos réussites et les difficultés rencontrées pour atteindre votre objectif. Les joueurs dépendants, à travers votre récit, trouveront une forme d’énergie et de volonté. Le soutien passe aussi par les témoignages.