Itinéraire d’un joueur addict au jeu

La trajectoire classique

La phase de gain

Que le joueur rencontre le jeu seul, ou lors d’une sortie entre amis, ce qui revient de façon constante c’est le souvenir d’avoir gagné une petite, ou grosse somme, dès les premières fois.

Le souvenir de ce gain est le début d’une logique qui débute ainsi : « Pourquoi ne gagnerais-je pas de nouveau ? »

Le plaisir de jouer et l’espérance de gagner augmentent au fur et à mesure de nouvelles expériences de jeu.

La phase de perte

La réalité rattrape vite le joueur : il perd. Alors, il joue plus souvent et augmente ses mises. Plus le joueur se met en difficulté financière plus il espère regagner l’argent perdu. Ses revenus sont absorbés dans le jeu. Chèques sans provisions, factures impayées, crédits souscrits s’enchaînent.

Le joueur en arrive à dire qu’il joue à sa famille, laquelle rembourse les dettes, contracte des crédits.

La phase de désespoir

L’esprit du joueur est tout entier préoccupé par le jeu et par la façon dont il va pouvoir se procurer l’argent nécessaire pour tenter de se « refaire », c’est-à-dire de regagner l’argent perdu.

Le jeu est, lors de cette phase, alors vécu comme une obsession. Le mot drogue ou enfer est employé par ces joueurs pour en parler.

A ce stade peuvent survenir des dépressions pour lesquelles il convient d’être vigilant.

Quelques pièges classiques

La certitude de gain

Le joueur excessif pense que seul le jeu peut l’aider à s’en sortir. Il a l’espoir qu’il finira par gagner la somme qui lui permettra d’effacer ses dettes et de repartir à zéro.

f

L'illusion de contrôle

Beaucoup de joueurs pensent avoir une influence sur le résultat du jeu (stratégie pour le choix des cartes, miser sur un numéro qui n’est pas sorti depuis longtemps, miser sur le cheval supposé gagnant, …)

Les croyances irrationnelles

« Lorsque j’ai mis ma cravate rouge j’ai gagné, donc si je continue de mettre ma cravate rouge quand je vais jouer, je suis sûr de gagner. » : ce joueur oublie toutes les fois où il l’a mise et où il n’a pas gagné…

Où en êtes-vous avec le jeu ?

Faites le test

Vous pensez avoir besoin d'aide ?

Contactez-nous